OSIRIS V1 et V2

OSIRIS, un modèle pour débuter en F3P

Avec mon fils, nous avons décidé de pratiquer le F3P. J'ai donc dessiné un modèle baptisté OSIRIS. La première version s'est avérée un peu trop lourde (122 gr avec un accu 2S250 mAh) mais elle m'a toutefois permis de participer à mes trois premiers concours avec des résultats honorables (voir france F3P)

La deuxième version a été optimisée et sa masse est descendu à 75 gr sans l'accu (86 gr avec un accu 2S 120 mAh). Cette deuxième version a été confiée à mon fils et, à ses commandes, il a remporté ses trois premiers concours !

Les vidéos ci-dessous ont été filmées durant ces concours et vous donneront un aperçu des qualités de vol de l'OSIRIS

L'OSIRIS semble donc bien né pour qui veut se lancer dans la compétition F3P (promotion et nationale A). Le plan pourra prochainement être rendu disponible, ainsi qu'un éventuel short kit comportant toutes les pièces découpées au laser.

Voici les caractéristiques de l'OSIRIS V2 :

envergure : 84 cm

Longueur : 97 cm

Masse : 75 g (sans l'accu)

Moteur : XC 2802/44  + hélice carbone

Ailerons : Hitec HS40, Profondeur et dérive : E-flite DS35, récepteur spektrum AR6300

Structure dépron ajouré + entoilage film alimentaire, renfort jonc carbone 0,8 et 1 mm

Osiris 1 et 2

OSIRIS : le montage par l'image

1) Entoilage au film alimentaire, le rouleau est monté sur un support sous le chantier : parfait pour dérouler proprement le film sur le chantier :

Dsc02269

2) Pré-tendre très légèrement le film sur le chantier, le maintenir à la périphérie par quelques bouts de film adhésif :

Dsc02271

3) collage du film sur les élèments : la colle UHU Por des écoliers est parfaite, ne pas hésitez à en mettre (respecter le coté des pièces pour poser le film)

Dsc02272

4) collage des deux demies ailes

Dsc02274

5) collage du plat en carbone au niveau bord de fuite de l'aile (plat de 3x0,5 mm)

Dsc02275

6) collage du plat de carbone au niveau du bord d'attaque (bien calé l'aile contre le chantier)

Dsc02276

7) coller le plat de carbone au niveau du bord de fuite du stabilisateur puis coller les diffèrentes parties constituant la partie plate du fuselage (entoilage coté chantier)

Dsc02277

8) après avoir biseauter le bord d'attaque du volet de profondeur, réaliser la charnière avec du ruban adhésif (ruban à l'intrados, ici l'extrados est contre le chantier)

Dsc02279

9) procéder de même pour les ailerons

Dsc02278

10) coller les parties inférieures du fuselage

Dsc02280

Dsc02281

11) coller les renforts en jonc de carbone (0,8 mm)

Dsc02282

Detail carbone en dessous

12) coller les joncs situés au  niveau des ailes (diamètre 1 mm)

Dsc02283

13) ligaturer avec du fil à coudre + cyano au niveau du croisement

Dsc02284

14) coller le train d'atterrissage, jonc carbone 1,5 mm

Dsc02285

Prévoir un renfort en dépron de 3 mm au niveau de l'implantation du train sur l'aile.

Dsc02286

15) coller le guignol de profondeur

Dsc02287

16) coller des renforts en dépron sur les ailerons (8 mm de haut)

Dsc02288

17) Positionner le modèle comme ceci (préparation du collage de l'aérofrein)

Dsc02289

Coller l'aérofrein

Dsc02290

Poser les joncs carbone 0,8 pour renforcer l'aileron

Dsc02291

18) percer un trou dans une planche pour laisser passer le jonc carbone faisant office de guignol de dérive (il doit dépasser de la même valeur de part et d'autre). Coller un rectangle de dépron (7 mm de large) au niveau du bord de fuite du volet de dérive.

Dsc02292

Dsc02293

coller les renforts en ligaturant au niveau du guignol

Dsc02294

Dsc02295

Dsc02296

Dsc02298

Dsc02297

Dsc02299

Dsc02300

Dsc02301

Dsc02302

Dsc02304

 

 

A suivre...

Commentaires (2)

bulconcept
Bonjour Tony,
oui, toutes les parties en dépron sont entoilées avant assemblage (sur une seule face). Les joncs en carbone sont enfoncés dans la structure, ils traversent l'entoilage et le dépron. Il suffit de déposer une goutte de cyano sur l'extrémité du jonc avant de l'enfoncer, je te conseille de tailler en point les extrémités des joncs afin de faciliter leur montage.
A+
Laurent
Taksz
  • 2. Taksz | 19/10/2017
Bonjour Laurent tu films toutes les pièces avant de coller et de mettre le carbone ( le carbone Cole sur le film )

Dans l'attente de te lire

Tony

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.